Taux du Jour

24 mars 2017
Achat Vente
Transactions au Guichet
1 USD 69.10 69.60
Transactions par Internet
1 USD 69.35 69.85
Autres Devises ›
Nos Formulaires Tarification

Suivez-nous...

Sondage

Fondation Capital Bank

Notre engagement social

Lire le bulletin des activités 2013-2014

 

Propos du Président

Chers amis,

Spontanément, il me fait plaisir de vous présenter, de manière succincte, la dernière-née du Groupe Capital Bank.

Il s'agit de la Fondation Capital Bank!

Créée le 22 novembre 1985 sous la dénomination de Banque de Crédit Immobilier, transformée le 9 octobre 1996 en Capital Bank toujours avec le statut de banque d'épargne et de logement, Capital Bank est devenue une banque commerciale mars 1999. Capital Bank a toujours été soucieuse d'offrir un support continu à la communauté haïtienne. Depuis son ouverture, Capital Bank appuie la communauté de manière assidue à travers des interventions diverses à caractère humanitaire, sportif et culturel. La création de la Fondation Capital Bank répond au souci de mieux articuler ces interventions, d’améliorer leur efficacité et d’augmenter leur impact.

La Fondation Capital Bank œuvre dans les domaines de l’éducation, de la protection de l’environnement et de la santé. L'objectif général est de contribuer à l'émergence d'une communauté mieux éduquée, évoluant dans un environnement vert et protégé, en meilleure santé, et bâtissant un avenir plus serein.

Tout en vous conviant à faire plus ample connaissance avec notre fondation en parcourant ce livret d'informations, je vous prie d'agréer, chers amis, mes distinguées salutations.

G. Lucien Rousseau
Président, Fondation Capital Bank


 

Mieux connaitre la Fondation

  1. Introduction
  2. Vision, Mission, But
  3. Conseil de Direction
  4. Mise en contexte   
  5. Domaine d'interventions 1
  6. Domaine d'interventions 2
  7. Domaine d'interventions 3
  8. Autres interventions
  9. Recherche de Financements
  10. Conclusion

 

Introduction

Crée en 1985 et transformée en banque universelle en 1997, Capital Bank est aujourd’hui la troisième plus grande banque privée d’Haïti. Avec un staff de plus de 450 employés(chiffres sept. 2014) et son réseau de succursales tant à Port-au-Prince que dans les grandes villes de provinces, elle offre un service réputé de qualité à plus de 100,000 clients (septembre 2014).  Capital Bank intervient dans les domaines du crédit commercial et industriel, du crédit à la consommation et des cartes de crédit, du crédit hypothécaire et du microcrédit. Capital Bank est également représentant officiel de la Western Union en Haïti. Capital Bank entretient des relations de correspondance avec des banques internationales de renom et jouit d’une ligne de crédit accordée par l’IFC, la branche d’investissements privés de la Banque Mondiale.

La Fondation Capital Bank s'inscrit comme le moyen institutionnel pour Capital Bank d'articuler sa responsabilité sociale dans la communauté haïtienne.

La Fondation peut être contactée au courriel suivant: fondation@capitalbankhaiti.com

Haut de page...


 

Vision, Mission, But

Vision
La Fondation Capital Bank œuvre pour une société haïtienne en meilleure santé, mieux éduquée, vivant au sein d’un environnement protégé et vert pour un avenir ou le citoyen Haïtien puisse accomplir son plein potentiel.

Mission
La Fondation Capital Bank se positionne comme une institution responsable, viable et sûre pour la mobilisation et la gestion saine et transparente de ressources à provenance locale et/ou internationale, la création de partenariats fonctionnels, la mise en œuvre de projets à impact significatif au niveau des 3 axes d'interventions suivants : Education, protection de l'environnement, santé.

But
Dans le cadre de ses activités à caractère social, la Fondation Capital Bank se propose de participer à toute action visant :

Cette contribution permettra l'émergence d'une société plus saine, productive et prospère. Elle s'inscrit dans le cadre d'un processus de développement socio-économique participatif et durable.

Haut de page...


 

Conseil de Direction

La Fondation Capital Bank est supervisée par un Conseil de Direction présidé par Mr. G. Lucien Rousseau:

- G. Lucien ROUSSEAU Président
- Jehan Henri DARTIGUE Vice Président
- Gérard VAUGUES Vice Président
- Philippe BRUN Secrétaire
- Emmanuel COICOU Membre
- Fritz DUPUY Membre
- Bernard P. ROY Membre
- Patrick VORBE Membre
- Samy ZURAIK Membre

Haut de page...


 

Mise en contexte

Bien avant le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, les conditions économiques, sociales et écologiques d'Haïti étaient déjà très fragilisées. Le pays a enregistré les indicateurs socio-économiques les plus bas du monde, ainsi qu'une crise environnementale aigue[1]. La faiblesse des institutions et le manque d'infrastructure rendent le pays très vulnérables face aux chocs économiques et aux désastres naturels.

Plus de la moitié de la population (54%) vit dans l'extrême pauvreté avec moins de 1 US$ par jour, et 78% vivent avec moins de 2 US$ par jour selon la Banque mondiale. Dans les zones rurales, la pauvreté s'étend davantage, 69% gagnent moins de 1 US$ par jour.

De 1960 à 2000, le PIB s'est contracté de 30%. Depuis 2007, les efforts constatés par le Fonds Monétaire International (FMI) en termes de stabilisation macroéconomique et de discipline fiscale se sont heurtés à la catastrophe du séisme de 2010. Vers mi-2009, la dette de plus d'1 milliard de dollars américains d'Haïti a été effacée, grâce l'initiative d'allègement pour les pays pauvres les plus endettés. Le FMI estime qu'Haïti devra soutenir une croissance de 3.5% par an du PIB pour atteindre en 2015 les objectifs du Millénaire de lutte contre la pauvreté.

Les ouragans Sandy et Isaac (2012) ont récemment dévasté 70% des récoltes, alors que la couverture forestière déjà très faible (2%) continue d'être agressée pour fabriquer du charbon de bois. Les conditions de santé de la population sont précaires. Récemment, celles-ci ont été exacerbées par une épidémie de choléra ayant fait 8,000 victimes. Avec ses maigres ressources, l'État alloue près de 8% de son PIB à l'éducation pour une population dont plus de 50% se situe entre 15 et 54 ans[2]. L'instabilité politique chronique, le manque d'infrastructures et de ressources, la pression démographique, et la faiblesse des institutions posent des défis sérieux à la lutte contre la pauvreté, et à la croissance économique.

C'est dans ce contexte que la Fondation Capital Bank a fait choix de trois secteurs pour apporter sa modeste contribution aux nombreux défis de l'environnement haïtien de:

Haut de page...


 

Domaine d’intervention 1

Le domaine de l’Education:

  1. à la construction ou à l'aménagement d'écoles primaires et secondaires;
  2. aux associations de parents/élèves;
  3. à l'impression et à la publication de livres et matériels scolaires ;
  4. à des bourses aux lauréats de certaines écoles ;
  5. à des cantines scolaires aux centres suivants :
    • à l'Institution Saint François Xavier du Cap-Haitien
    • à l'Association parent/élève de l'Union School
    • au Centre Espace Sciences et Culture
    • au Collège Régina Asumpta du Cap Haïtien
    • au Centre d'Education Spécialisée du Cap Haïtien
    • à la Fondation Enfant Jésus
    • à Radio Etincelles (patronage de jeux éducatifs)
    • au Club littéraire Notre Dame

   

Haut de page...


 

Domaine d’intervention 2

Dans le domaine de l'Environnement :

 

     

Haut de page...


 

Domaine d’intervention 3

Dans le domaine de la Santé, des contributions ont été accordées pour :

 

Haut de page...


 

Autres d’interventions

Dans le domaine du Sport :

 

Dans le domaine de l'Equité de Genre et de l'Habilitation de la Femme Haïtienne, un support a été accordé à :

 

Dans le domaine Socio-culturel, les institutions, médias, associations, groupes musicaux suivants ont été patronnés :

 

Dans le domaine Religieux de nombreuses fêtes patronales ont été supportées :

 

Dans le domaine des Désastres et Catastrophes Naturelles :

Haut de page...


 

Recherche de Financements

Pour chaque domaine d'intervention, la Fondation identifiera des sources de financement suivant trois approches:

  1. Financement à partir de fonds propres de la Banque;
  2. "Matching funds" : Apport de ressources de la Fondation pour l'extension des activités en cours d'exécution par d'autres institutions partenaires;
  3. Recherche de financement auprès de bailleurs nationaux et étrangers, sur présentation de propositions de projets. Par le développement d'alliances stratégiques solides avec ses bailleurs-partenaires, et des méthodes transparentes de gestion de projet, la Fondation s'assurera de mener à bien les différentes activités suivant une gestion professionnelle et transparente des ressources qui y sont affectées.

Haut de page...


 

Conclusion

Nous espérons que ce livret vous a fourni, amis lecteurs, le bagage suffisant d'informations pour une prise de connaissance adéquate de notre Fondation.  Nous demeurons ouverts à toutes vos suggestions et recommandations. Elles sont les bienvenues et nous permettront de fournir une réponse plus efficace aux besoins et attentes de la population haïtienne au niveau des trois domaines d'interventions retenus.

Soyez assurés que nous ne ménagerons aucun effort pour apporter, en tant qu'institution haïtienne, une contribution valable à cette noble et grande initiative de reconstruction et d'amélioration du bien-être de notre société, car, comme l'indique notre devise qui est également celle du groupe Capital Bank, “ il s'agit de notre pays!”.

Haut de page...


[1] Banque Mondiale, Haiti Country Report, 2010

[2] Haiti Fact Book, 2013, www.cia.gov

 

Date de mise à jour : 17 mai 2016